L’avortement : Le non-désir de grossesse

Il existe plusieurs raisons qui laissent une femme recourir à l’avortement .

Certaines ont un mode de vie différent , chargé et veulent consacrer leur temps à leur vie professionnelle , ou tout simplement n’ont pas le désir d’avoir un enfant .

D’autres trouvent que ce n’est pas le moment , que leurs moyens ne leur permettent pas d’élever un enfant .

Future mère célibataire qui ne veut pas prendre la responsabilité toute seule , mauvais “Timing” ou autres : L’interruption volontaire de grossesse est la solution quelques soient vos raisons .

L’ avortement est légal en Tunisie jusqu’à 3 mois de grossesses et l’équipe médicale de Medikalista est tenue au secret médical.

À connaître avant l’interruption volontaire de grossesse

Avant l’avortement , passer du temps avec soi-même est important : Vous serez face à un choix important qui vous suivra tout au long de votre vie .

Prenez la décision qui vous semble la plus raisonnable puis passez à l’action .

C’est effectivement pour cette raison que deux consultations médicales sont obligatoires : vous aurez les réponses à vos questions .

Si vous êtes mineures , le médecin vous conseillera un entretien psycho-social .

 Tarif d’une IVG :  à partir de  €
Ce forfait inclus : L’intervention chirurgicale, l’anesthésie, l’utilisation du bloc opératoire, le séjour à la clinique, les médicaments, les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste, le séjour de convalescence à l’hôtel et les transferts (Aéroport / Clinique / Hôtel).

 Anesthésie : Générale ou locale dans le cas d’un avortement par voie chirurgicale 

 Durée du séjour :

 Cicatrice IVG  : Pas de cicatrice 

Temps d’absence avant de revenir au travail :  Ne pas faire d’efforts et garder une activité physique modéré pendant les premiers jours . 

Demandez un devis personnalisé avec l’avis du chirurgien. Cliquez ici.

 Déroulement de l’intervention volontaire de grossesse

Anesthésie :

Générale ou locale dans le cas d’une intervention volontaire de grossesse par voie chirurgicale .

Techniques utilisées lors de l’intervention volontaire de grossesse :

Lors de la consultation du médecin , la méthode qui sera utilisée dépendra de la durée de votre grossesse .

  • IVG par voie médicamenteuse : Si vous n’avez pas dépassé cinq semaines de grossesse
  • IVG par voie chirurgicale : Si vous dépassez sept semaines de grossesse , c’est cette technique qui vous sera recommandée . Le but est d’insérer une canule dans le col de l’utérus

Après votre intervention volontaire de grossesse :

  • Cas d’une IVG chirurgicale : Légère douleur ou contraction
  • Cas d’une IVG par médicaments : Quelques douleurs abdominales réduites par la prise d’anti-inflammatoire .

Quelques conseils à prendre en considération après votre avortement volontaire de grossesse :

  • N’ayez pas de relations sexuelles deux jours après votre IVG
  • N’utilisez surtout pas de tampons
  • Contactez directement votre gynécologue en cas de fièvre

Voir aussi les opérations similaires : 

Chirurgie esthétique

Vaginoplastie

Labiaplastie

Myomectomie

Hystérectomie

Hyménoplastie durable

Hyménoplastie provisoire